Placer une porte intérieure

Publié par dans Bloc-porte, Blogs, Blogs special Étiquettes : sur 26.08.2015 0 commentaires

Placer une porte intérieure

Poser un bloc-porte

Que ce soit en rénovation (dans une cloison existante) ou en construction (murs en cours de montage), la pose d’un bloc-porte peut se faire assez facilement, pour un bricoleur averti, avec les bons outils et à condition de respecter quelques règles élémentaires

Composition d’un bloc-porte

Résultat de recherche d'images pour "Composition d’un bloc-porte"

La prise des mesures

Prenez les mesures aux 4 angles de l’ouverture.

Si entre 2 murs par exemple, les mesures de hauteur, largeur ou profondeur ne sont pas égales, gardez la dimension la plus petite.

Vous masquerez ensuite si nécessaire les «défauts» à l’aide de moulures de finitions ou de joints souples.

aaaa

Les types d’ouvrants (sens d’ouverture)

Avant toute chose, en fonction de la configuration de la pièce et des murs adjacents, vous devez décider du sens d’ouverture de la porte (vers l’intérieur ou vers l’extérieur) et du côté poussant de l’ouverture de votre porte (gauche ou droite).

Résultat de recherche d'images pour "poussant gauche ou droite"

Il existe également des blocs-portes réversibles qu’il vous sera possible de démonter et d’adapter en fonction du sens d’ouverture voulu.

Préparation

Vérifiez bien le sens d’ouverture de votre porte.

Dans le cas d’une finition peinte, passez une couche de primaire (ou sous-couche) sur le bloc, avant le montage, pour une pose plus aisée du produit et laissez bien sécher avant d’entamer le montage. Sciez le bas des montants (si vous ne les scellez pas dans un sol neuf) de manière à garder au minimum 5 mm entre le sol et le bas de la porte.

Vérifiez aussi l’équerrage de l’espace dédié à la porte avec une grande équerre ou en mesurant les diagonales.

Dans le cas d’une rénovation ou d’un remplacement, ôtez l’ancienne porte, puis les finitions et le chambranle.

Pour un mur en briques, carreaux de plâtre, blocs béton…

Vissez solidement les pattes de scellement sur votre nouveau bloc-porte au niveau des gonds, de la fermeture et sur le bas du chambranle. Si celui-ci n’est pas scellé dans le sol, utilisez des équerres. Ces pattes de scellement permettront la fixation du chambranle au mur.

Pour stabiliser le chambranle, utilisez des cales de bois. Vérifiez régulièrement l’aplomb avec le niveau à bulle et ajustez, s’il le faut, à l’aide d’un maillet en caoutchouc.

Ensuite, fixez les équerres au sol et scellez les pattes à l’aide de plâtre, de ciment à prise rapide (pour un mur en briques, …), voire même avec de la mousse de polyuréthane.

aaaaaaa

Après durcissement, finissez à l’enduit de rebouchage.

Pour une cloison en plaques de plâtre sur ossature bois, ou métal*

Avant de faire votre habillage avec les plaques de plâtre, présentez votre bloc-porte dans l’espace prévu à cet effet.

Vérifiez les niveaux et la bonne mise en place et vissez les rails sur le bâti par l’intérieur de la cloison

Pour Finir

Quand votre chambranle est correctement fixé, posez votre porte dans les gonds et mettez en place votre poignée. Après avoir retiré le jeu de cales, vérifiez qu’elle ferme correctement sans frottement. Si frottement il y a, dans le pire des cas, rabotez légèrement la porte.