Archives mensuelles:novembre 2016

produit-sens-de-la-main

Placer une porte intérieure

Poser un bloc-porte

Que ce soit en rénovation (dans une cloison existante) ou en construction (murs en cours de montage), la pose d’un bloc-porte peut se faire assez facilement, pour un bricoleur averti, avec les bons outils et à condition de respecter quelques règles élémentaires

Composition d’un bloc-porte

Résultat de recherche d'images pour "Composition d’un bloc-porte"

La prise des mesures

Prenez les mesures aux 4 angles de l’ouverture.

Si entre 2 murs par exemple, les mesures de hauteur, largeur ou profondeur ne sont pas égales, gardez la dimension la plus petite.

Vous masquerez ensuite si nécessaire les «défauts» à l’aide de moulures de finitions ou de joints souples.

Les types d’ouvrants (sens d’ouverture)

Avant toute chose, en fonction de la configuration de la pièce et des murs adjacents, vous devez décider du sens d’ouverture de la porte (vers l’intérieur ou vers l’extérieur) et du côté poussant de l’ouverture de votre porte (gauche ou droite).

Résultat de recherche d'images pour "poussant gauche ou droite"

Il existe également des blocs-portes réversibles qu’il vous sera possible de démonter et d’adapter en fonction du sens d’ouverture voulu.

Préparation

Vérifiez bien le sens d’ouverture de votre porte.

Dans le cas d’une finition peinte, passez une couche de primaire (ou sous-couche) sur le bloc, avant le montage, pour une pose plus aisée du produit et laissez bien sécher avant d’entamer le montage. Sciez le bas des montants (si vous ne les scellez pas dans un sol neuf) de manière à garder au minimum 5 mm entre le sol et le bas de la porte.

Vérifiez aussi l’équerrage de l’espace dédié à la porte avec une grande équerre ou en mesurant les diagonales.

Dans le cas d’une rénovation ou d’un remplacement, ôtez l’ancienne porte, puis les finitions et le chambranle.

Pour un mur en briques, carreaux de plâtre, blocs béton…

Vissez solidement les pattes de scellement sur votre nouveau bloc-porte au niveau des gonds, de la fermeture et sur le bas du chambranle. Si celui-ci n’est pas scellé dans le sol, utilisez des équerres. Ces pattes de scellement permettront la fixation du chambranle au mur.

Pour stabiliser le chambranle, utilisez des cales de bois. Vérifiez régulièrement l’aplomb avec le niveau à bulle et ajustez, s’il le faut, à l’aide d’un maillet en caoutchouc.

Ensuite, fixez les équerres au sol et scellez les pattes à l’aide de plâtre, de ciment à prise rapide (pour un mur en briques, …), voire même avec de la mousse de polyuréthane.

Après durcissement, finissez à l’enduit de rebouchage.

Pour une cloison en plaques de plâtre sur ossature bois, ou métal*

Avant de faire votre habillage avec les plaques de plâtre, présentez votre bloc-porte dans l’espace prévu à cet effet.

Vérifiez les niveaux et la bonne mise en place et vissez les rails sur le bâti par l’intérieur de la cloison

Pour Finir

Quand votre chambranle est correctement fixé, posez votre porte dans les gonds et mettez en place votre poignée. Après avoir retiré le jeu de cales, vérifiez qu’elle ferme correctement sans frottement. Si frottement il y a, dans le pire des cas, rabotez légèrement la porte.

Les portes intérieures.

De la porte à âme alvéolaire prête à peindre à la porte en bois massif, les portes intérieures comptent différents matériaux, options et formats ; elles peuvent être changées à tous les prix. La fourniture et pose d’un bloc-porte neuf est adaptée pour un projet de construction d’une cloison ou pour la création d’une ouverture dans votre cloison.

Pour rénover un bloc porte existant, choisissez la porte intérieure de rénovation. La porte intérieure de rénovation vous permet de rénover un bloc porte en habillant le bati (le montant de la porte scellé à la cloison) existant. Vous pouvez calculer le prix de pose d’une porte dans notre module de chiffrage, prestation portes intérieures.

Les dimensions

La largeur de 73 est la plus courante. Les largeurs supérieurs peuvent se montrer pratiques pour permettre le passage d’un fauteuil roulant ou pour faciliter les déménagements (meubles, électroménager, etc). Attention : la porte de largeur 93 cm est incompatible avec la pose d’un système coulissant. Prenez pour référence la largeur du passage entre les montants et ajouter 3 cm pour connaître la largeur de la porte.

Les matériaux

fdf

On distingue en premier lieu les portes à âme pleine des portes à âme alvéolaire (structure nid d’abeille). Les portes isoplanes ont une âme alvéolaire et une huisserie (les montants) en sapin. Elles ont une âme pleine si elles sont isolées. Les portes isoplanes sont revêtues d’un panneau de fibres sur chaque face. Leur surface est plane et prépeinte : elle sera peinte par vos soins, d’une couleur adaptée à votre intérieur. Les portes isoplanes postformées ont des faces moulées (parement en fibres de bois) pour une finition plus esthétique.

Les portes plaquées bois ont une huisserie sapin et sont constituées d’aggloméré ou d’un profil interne tubulaire dont chaque face est revêtue d’un parement en bois véritable à vernir. Les portes en bois massif constituent le haut de gamme de la porte intérieure. À âme pleine, les portes en bois massif ont naturellement une isolation phonique et thermique. Elles se déclinent en sapin, bois exotique (ramin, obéché), hêtre, chêne et doivent être vernies ou cirées. Isolation

sfdsdf

Isolation phonique : âme pleine polystyrène et joint périphérique : isole du bruit 4 fois plus qu’une porte standard (jusqu’à 25db d’affaiblissement acoustique), elle s’avère nécessaire pour isoler, par exemple, un salon d’une chambre d’enfant. Isolation thermique : une mousse polyuréthane diminue de 35% les pertes de chaleur par rapport à une porte classique. Elle permet de séparer deux pièces de températures différentes (ex: cuisine et garage).

Les portes coulissantes ou portes à galandage.

sadasdsa

La porte coulissante (ou à galandage) vous permet de libérer l’espace normalement occupé par une porte battante, à l’intérieur de la pièce. C’est également un moyen idéal pour relier deux pièces entre elles en créant un espace ouvert tout en conservant la possibilité de les séparer ; selon vos besoins.

Pour un système coulissant en applique, la porte coulisse à l’extérieur de la cloison, au moyen d’un rail fixé sur le bâti de la porte. Une fois ouverte, votre porte est positionnée le long de la cloison. Ce système présente l’inconvénient de mobiliser l’espace situé à côté de la porte, qui ne pourra recevoir ni tableau ni meuble.

Pour un système coulissant intégré, la porte coulisse sur un cadre métallique fixé à l’intérieur de la cloison. Une fois ouverte, votre porte n’est pas visible.présente l’inconvénient de mobiliser l’espace situé à côté de la porte, qui ne pourra recevoir ni tableau ni meuble.

Pour un système coulissant intégré, la porte coulisse sur un cadre métallique fixé à l’intérieur de la cloison. Une fois ouverte, votre porte n’est pas visible.

Publié par dans Bloc-porte, Blogs, Blogs special Étiquettes : sur 13.11.2016

 

L’achat d’une porte intérieure est bien entendu conditionné à son aspect esthétique. Mais il y a d’autres critères à prendre en compte.

1) Achat de porte intérieure : quelle ouverture ?

sdfsw

C’est la première question qu’il faut se poser. La porte classique, dite battante, permet de dégager un large passage, mais prend aussi de la place au moment de son ouverture. Si vous souhaitez optimiser votre espace, mieux vaut donc opter pour une porte coulissante, qui peut être posée en applique ou à galandage, elle entre alors dans une cloison. La porte accordéon permet ce gain de place ; elle est pratique et facile à installer (suspendue à un rail), mais somme toute peu esthétique. En la matière, la palme revient à la porte pivotante. Là encore, on ne peut pas tout avoir : le dégagement correspond à la moitié du panneau dans chacune des pièces.

2) Achat de porte intérieure : quel modèle de porte ?

Le plus simple, si vous souhaitez ensuite personnaliser votre porte, est de choisir une porte isoplane, c’est-à-dire lisse sur les deux faces. Elle pourra ensuite accueillir peinture, moulures, etc. La porte postformée est livrée avec ses moulures alors que la porte affleurante se fond entièrement dans votre décor. Si vous ne tenez pas à séparer pleinement les deux pièces, vous pouvez également opter pour une porte vitrée.

3) Achat de porte intérieure : quel matériau ?

dsfd

Le choix du matériau a aussi son importance. Une porte en bois (ou en verre double vitrage) sera plus isolante, l’aluminium et le verre donnent un aspect plus contemporain, le bois et l’aluminium nécessitent peu d’entretien.

Pense-bête : les portes sont vendues à des dimensions standard. Si vous avez besoin de recouper la vôtre, achetez une porte dite de rénovation.