Achat de porte intérieure

Publié par dans Bloc-porte, Blogs, Blogs special Étiquettes : sur 13.11.2016 0 commentaires

 

L’achat d’une porte intérieure est bien entendu conditionné à son aspect esthétique. Mais il y a d’autres critères à prendre en compte.

1) Achat de porte intérieure : quelle ouverture ?

sdfsw

C’est la première question qu’il faut se poser. La porte classique, dite battante, permet de dégager un large passage, mais prend aussi de la place au moment de son ouverture. Si vous souhaitez optimiser votre espace, mieux vaut donc opter pour une porte coulissante, qui peut être posée en applique ou à galandage, elle entre alors dans une cloison. La porte accordéon permet ce gain de place ; elle est pratique et facile à installer (suspendue à un rail), mais somme toute peu esthétique. En la matière, la palme revient à la porte pivotante. Là encore, on ne peut pas tout avoir : le dégagement correspond à la moitié du panneau dans chacune des pièces.

2) Achat de porte intérieure : quel modèle de porte ?

Le plus simple, si vous souhaitez ensuite personnaliser votre porte, est de choisir une porte isoplane, c’est-à-dire lisse sur les deux faces. Elle pourra ensuite accueillir peinture, moulures, etc. La porte postformée est livrée avec ses moulures alors que la porte affleurante se fond entièrement dans votre décor. Si vous ne tenez pas à séparer pleinement les deux pièces, vous pouvez également opter pour une porte vitrée.

3) Achat de porte intérieure : quel matériau ?

dsfd

Le choix du matériau a aussi son importance. Une porte en bois (ou en verre double vitrage) sera plus isolante, l’aluminium et le verre donnent un aspect plus contemporain, le bois et l’aluminium nécessitent peu d’entretien.

Pense-bête : les portes sont vendues à des dimensions standard. Si vous avez besoin de recouper la vôtre, achetez une porte dite de rénovation.